Soulager les symptômes grippaux avec l’huile essentielle de Niaouli

À l’approche des saisons froides, notre organisme présente parfois des difficultés à contrer les attaques de pathogènes étrangers. Les personnes au système immunitaire affaibli ou présentant des carences en nutriments peuvent être davantage sujettes à contracter la grippe ou un rhume. Le stress, la fatigue et l’exposition aux toxines peuvent en accentuer les symptômes. Néanmoins, il existe des remèdes naturels pour soulager les symptômes grippaux qui peuvent vous aider.

Grippe ou rhume ?

 Le terme “grippe” est souvent employé à tort lorsqu’on est atteint d’un rhume. Pourtant, ces deux maladies présentent une évolution différente bien que possédant des symptômes similaires. En effet, la grippe, aussi bien que le rhume, peuvent inclure une prise de fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires, une fatigue persistante, de la toux et le nez congestionné. Le rhume est d’une part plus couramment contracté que la grippe. Ensuite, son évolution s’avère plus lente, tandis que les signes de la grippe frappent de façon très rapide, pouvant aboutir à des symptômes plus graves. Pour la première maladie, dont l’évolution est bénigne, les symptômes s’évanouissent généralement après une semaine, sans prise médicamenteuse. Dans le cadre de la grippe, il est plus prudent de consulter un médecin. Cependant, et là résidera l’objectif de cet article, la grippe et le rhume présentent un point en commun, le traitement pour les deux maladies vise à en soulager les symptômes, et pour cela, existe un certain nombre de remèdes naturels pour prévenir ou soulager les symptômes grippaux.

L’huile essentielle de niaouli pour soulager les symptômes grippaux 

Certaines personnes pensent qu’il est nécessaire de prendre des antibiotiques pour traiter la grippe. Mais il ne faut pas oublier que les antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries, et non les virus. De fait, si l’origine de votre état grippal est virale, leur prise ne sera d’aucune utilité, et présente même le risque d’altérer votre microbiote. D’autres personnes, elles, se tournent vers les remèdes maison comme les infusions ou les inhalations pour soulager les symptômes grippaux. Cela peut représenter une aider intéressante, surtout si cela contribue à vous hydrater, néanmoins, ces remèdes ne constituent pas une solution miracle pour enrayer la maladie. Néanmoins, d’autres solutions naturelles à l’efficacité reconnue s’offrent à vous, telle que l’utilisation de certaines huiles essentielles comme l’huile de Niaouli. Les huiles essentielles présentent la particularité d’avoir un mode d’action spécifique à l’essence en question, ainsi, l’huile essentielle de Niaouli a la propriété de soulager les troubles des voies respiratoires et soulager les symptômes grippaux. Obtenue à partir de distillation par vapeur, l’huile essentielle de Niaouli est issue des rameaux et feuilles de l’arbre portant le même nom, Niaouli (Melaleuca quinquenervia). L’aromathérapie lui reconnaît de nombreux bienfaits, notamment son application avérée très efficace pour soulager les troubles respiratoires lors des épisodes infectieux. Ces propriétés antibactériennes et antivirales lui sont conférées par les actifs contenus dans les parties aériennes de la plante, à savoir : les cinéoles, sesquiterpenols, viridiflorol.

Huile essentielle Niaouli

Photo de upillblok sur Foter.com / CC BY-SA

Mode d’action de l’huile essentielle de Niaouli

Cette plante présenterait tout d’abord la capacité d’améliorer les défenses immunitaires. En effet, des essais cliniques démontrent qu’un traitement à l’huile essentielle de Niaouli activerait les populations de lymphocytes T, et non des lymphocytes B, pour lesquelles les taux d’anticorps sériques ne sont pas affectés par ce traitement. Ces résultats suggèrent donc une potentialisation de l’immunité cellulaire mais cependant pas humorale. De plus, la même étude tend vers une stimulation de la production de cytokines par les macrophages. D’autres études randomisées, s’appuyant cette fois-ci sur le cineole, l’un des actifs les plus présents dans le niaouli, proposent différents résultats allant dans le sens d’une amélioration des troubles respiratoires. Dans un cas, le cineole a été décrit comme réduisant l’inflammation des voies respiratoires dans la BPCO et dans un autre essai clinique, ce principe actif réduisait les symptômes de la sinusite aiguë. Le cineole inhalé par des cobayes a présenté une réduction de l’inflammation de leurs voies respiratoires et enfin, une autre revue scientifique met en évidence la propriété expectorante de l’activité de cet actif. Dans le cadre de l’étude de l’effet antibactérien du niaouli, cette huile a été testée contre un certain nombre de souches bactériennes, elle s’est avérée inhibitrice de tous les organismes sauf pseudomonas aeruginosa.
Ainsi, de par sa composition mêlant sesquiterpenols, moniterpenes et cineole, l’huile essentielle de niaouli s’avère être un excellent allié contre les troubles respiratoires, présentant a la fois des activités expectorantes, anti inflammatoire, antivirales et décongestionnantes, de quoi vous aider à soulager les symptômes grippaux.

Nos conseils pour une utilisation optimale de l’huile essentielle de Niaouli

Dans le cadre d’une bronchite, d’un rhume, d’une toux persistante ou toute autre infection respiratoire ou virale, ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Niaouli dans un inhalateur ou bol d’eau chaude et inspirer profondément pendant quelques minutes. Vous pourrez ainsi bénéficier des vapeurs aux effets expectorants. Si vous êtes en déplacement ou non à votre domicile, vous pouvez aussi simplement verser 2 à 3 gouttes dans un mouchoir et respirer pour soulager vos voies respiratoires. Si vous bénéficiez d’un diffuseur, vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Niaouli et évoluer dans un environnement dans lequel les vapeurs bienfaitrices circulent dans l’air, l’action pouvant être répétée deux à trois fois par jour et soulager vos symptômes grippaux. 

Références :

Bastos, VP, Gomes, AS, Lima, FJ, Brito, TS, Soares, PM, Pinho, JP,… and Magalhães, PJ (2011). Inhaled 1, 8-cineole reduces inflammatory parameters in the respiratory tract of guinea pigs subjected to ovalbumin. Basic and Clinical Pharmacology and Toxicology, 108 (1), 34-39.

Hammer, KA, Carson, CF and Riley, TV (1999). Antimicrobial activity of essential oils and other plant extracts. Journal of Applied Microbiology, 86 (6), 985-990.

Li, GAO (1989). The expectorant effect of cineole compositus in 386 patients with respiratory diseases.新药 与 临床, 6, 015

Peace Rhind, J. (2012). Essential oils. A manual for the practice of aromatherapy. Sing Drangon. London.

Petersen, D. (2015). Aromatherapy materia medica. Monographs of essential oils. American College of Health Sciences.

Santos, FA and Rao, VSN (2000). Anti-inflammatory and antinociceptive effects of 1, 8-cineole, a terpenoid oxide present in many essential vegetable oils. Herbal Medicine Research, 14 (4), 240-244.

Siddique, S., Mazhar, S., and Parveen, Z. (2018). Chemical characterization, antioxidant and antimicrobial activities of the essential oil of the leaves of Melaleuca quinquenervia.

Worth, H., Schacher, C. and Dethlefsen, U. (2009). Concomitant treatment with Cineole (Eucalyptole) reduces exacerbations of COPD: a double-blind, placebo-controlled trial. Respiratory research, 10 (1), 69.